Sécurité – M23 : La crise du choléra aggrave la situation des déplacés en RDC

HomeA la uneSécurité - M23 : La crise du choléra aggrave la situation des...
- Advertisement -spot_img

En République démocratique du Congo, la crise du choléra ajoute encore à la détresse des personnes déplacées par les conflits armés. Déjà gravement touchées par les violences et la pauvreté, ces personnes doivent maintenant faire face à une épidémie qui sévit dans le pays.

Le choléra est une maladie diarrhéique grave qui peut rapidement causer la déshydratation et la mort. Elle est transmise par l’eau et les aliments contaminés et peut se propager rapidement dans les conditions de vie précaires des personnes déplacées.

La crise du choléra aggrave la situation des déplacés en RDC

En RDC, l’épidémie de choléra est particulièrement préoccupante en raison de l’insuffisance des infrastructures de santé et de l’accès limité à l’eau potable. Les personnes déplacées sont particulièrement vulnérables à la maladie en raison de leur manque de ressources et de leur faible accès aux soins de santé.

Pour combattre l’épidémie, il est crucial de mettre en place des mesures de prévention telles que la désinfection de l’eau, la distribution de médicaments et de kits de lavage des mains, et la sensibilisation à l’importance de l’hygiène. Il est également important de soutenir les personnes déplacées en leur fournissant un accès à des soins de santé de qualité et en leur offrant un soutien psychologique pour faire face à la crise.

Des organisations humanitaires sont déployées dans les sites de déplacés de Kanyaruchinya, Kibati, Munigi et Don Bosco pour aider à contrôler l’épidémie de Covid-19. Des groupes tels que Norwegian Church Aid (NCA), UNICEF et Yme Grand Lac se concentrent sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement afin de réduire la transmission du virus et de l’endiguer.

Chaque jour, MSF transporte plus de 1 200 m3 d’eau traitée pour être utilisée dans ces sites. L’UNICEF et la Croix Rouge Congolaise ont mené des interventions ciblées dans les zones où des cas de Covid-19 ont été signalés, couvrant plus de 30 000 ménages. Ils ont également effectué la décontamination de ces ménages, distribué des kits d’hygiène pour choléra (composés de savons, de bidons, de bassines et de seaux) pour une durée d’un mois, et sensibilisé et promu l’hygiène auprès de 90 000 personnes.

La crise du choléra en RDC montre à quel point les personnes déplacées sont vulnérables et à quel point elles ont besoin de soutien. Il est crucial de mettre en place des mesures pour protéger ces personnes et pour prévenir les épidémies futures.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Stay Connected
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Must Read
- Advertisement -spot_img
Related News
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here