Beni : La rougeole frappe durement la zone de santé d’Oicha en RDC avec au moins 700 cas signalés et six décès

HomeA la uneBeni : La rougeole frappe durement la zone de santé d'Oicha en...
- Advertisement -spot_img

La zone de santé d’Oicha, située dans la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo, est actuellement frappée par une épidémie de rougeole qui a déjà causé six morts et touché au moins 700 personnes depuis octobre dernier. Les sites des déplacés sont particulièrement touchés par cette maladie, qui est amplifiée par les conditions de vie précaires et les difficultés d’accès aux soins de santé.

L’hôpital général d’Oicha, qui reçoit les malades, est saturé et certains patients sont pris en charge en plein air. Le responsable de cet hôpital s’inquiète de la situation et alerte les autorités sanitaires et le gouvernement.

Les déplacements de population dus aux violences et aux tueries sont également à l’origine de cette flambée épidémique. Les personnes déplacées, qui ont souvent recours aux tradipraticiens pour se soigner, se retrouvent maintenant confrontées à une maladie qu’elles ne savent pas comment traiter.

Les autorités sanitaires sont débordées et tirent la sonnette d’alarme : une campagne de vaccination massive contre la rougeole est urgente pour éviter une situation incontrôlable dans les prochaines heures. Les personnes non vaccinées sont particulièrement touchées, et les déplacés sont exposés en raison de leur manque de vaccins et de leur situation nutritionnelle déplorable.

Il est donc crucial que les autorités et les organisations humanitaires agissent rapidement pour mettre en place des campagnes de vaccination, améliorer les conditions de vie des personnes déplacées et assurer un accès aux soins de santé pour éviter une propagation de l’épidémie et sauver des vies.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Stay Connected
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Must Read
- Advertisement -spot_img
Related News
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here